https://www.youtube.com/embed/cPv_Rm5rkHU
A Lyon, un patrimoine méconnu : le mystère des arêtes de poisson
https://www.youtube.com/embed/475_ymrg-Jw
La traboule la plus longue dans le Vieux Lyon
https://www.youtube.com/embed/4Ll9d_wE79U
Galerie Philibert Delorme
https://www.youtube.com/embed/K3f9sG56HYs
La Maison Chamarier dans le Vieux Lyon

A Lyon, un patrimoine méconnu : le mystère des arêtes de poisson

Sous les collines de la Croix-Rousse se cache un patrimoine qui recèle de nombreux mystères : les arêtes de poisson. Un dédale de puits et de galeries de plusieurs dizaines de mètres de longueur. Un ouvrage qui remonte à l’Antiquité. Visite de ce lieu insolite.

La traboule la plus longue dans le Vieux Lyon

Où ça : du 54 rue Saint Jean au 27 rue du Boeuf Ouverture : 7h-19h toute l'année

Galerie Philibert Delorme

Où ça : Cour 8 rue Juiverie

La Renaissance à la lyonnaise ! Cette superbe cours, réalisée en 1536 pour Antoine Bullioud, contrôleur général des finances, est l'oeuvre du jeune architecte Philibert Delorme, alors de retour d'un voyage d'apprentissage en Italie. Le propriétaire souhaitait une galerie permettant de relier les 2 bâtiments, tout en laissant intact le puits situé en dessous. L'architecte a pour ceci imaginé un système d'élévation sur trompes, chefs d'oeuvre de taille de pierre. Les chapiteaux antiques et frises à la romaine s'inscrivent dans le courant de la Renaissance italienne.

Il s'agit de l'une des seules réalisations encore conservées de Philibert Delorme qui fut par la suite architecte du roi Henri II.

La Maison Chamarier dans le Vieux Lyon

Où ça : 37 rue Saint Jean

Poussez la lourde porte en bois du 37 de la rue Saint Jean et vous allez tomber sur un petit bijou de cours. Le Chamarier était en charge de la sécurité, de la justice et de la voierie et avait sous ses ordres douze agents de surveillance. Responsable du cloître, il détenait les clefs des six portes des fortifications de la ville et percevait également les taxes pendant les foires.
La magnificence de la maison, façade et intérieurs, traduit l'importante position sociale du propriétaire.

Fleuron de l'architecture du 15ème siècle dans le Vieux-Lyon, la maison du Chamarier présente dans sa cour intérieure un remarquable décor de transition entre le style gothique et Renaissance. On peut admirer dans la cour intérieure une galerie avec des fresques italianisantes et la tour d'escalier sculptée de motifs gothiques. Le puits Renaissance et la fontaine sont attribués à l'architecte lyonnais Philibert Delorme.

Partagez !